idiot

L'IDIOT DU VILLAGE de Patrick RAMBAUD - 2007 - Edition LE LIVRE DE POCHE - 125 pages

Ce qu'en dit l'éditeur

Un jour, en parcourant le quotidien qu'il vient d'acheter, notre héros tombe avec surprise sur des informations de 1953. Il croit à une plaisanterie ou à un numéro spécial, mais non, car d'autres hallucinations vont le replonger définitivement dans les années 1950. Ainsi largué dans le Paris de son enfance, il se sent étranger, puis il se résout à accepter ce sort improbable. Il devient plongeur dans un restaurant des Halles, et il va vite savourer sa supériorité : il connaît l'avenir...

**********************************

Les premières phrases

Paris 1995

Me voici tranquille devant une bière fraîche, à la terrasse d'un bistroquet de la rue Montorgueil. Je sors à peine d'une grippe pénible mais j'ai l'esprit clair. Je déplie mon quatidien, jette un coup d'oeil machinal sur la une. Tiens, il n'y a pas de dessin, aujourd'hui. C'est inhabituel.

********************************

J'avais déjà lu La Bataille de cet auteur et j'avais beaucoup aimé, autant pour le sujet que pour le style. L'idiot du Village est d'un genre totalement différent mais j'ai retrouvé avec plaisir la plume de Patrick Rambaud.

Le récit commence en 1995. En lisant son journal comme il le fait tous les jours, le narrateur tombe sur des informations datant de 1953. Il commence par croire qu'on lui a fait une blague, refuse d'accepter qu'il s'agit d'hallucinations, fait intervenir son médecin qui met cela sur le compte de la grippe. Mais les apparitions reprennent de plus belle, et il finit par se retrouver au coeur du Paris des années 50, l'année de ses sept ans. D'abord dépaysé, il finit par accepter son sort (il n'a pas d'autre choix !) et se fait embaucher dans un restaurant. Il va bientôt découvrir qu'il a une certaine supériorité sur tous les gens qu'il rencontre : il connaît l'avenir ! Il va pouvoir ainsi se tailler une solide réputation et côtoyer des personnes de la haute société. Mais cela le lasse vite et il aimerait retourner à l'époque actuelle. Comment faire ? Doit il aller au devant du petit garçon qu'il était alors et changer certains événements de son histoire ?

L'Idiot du Village est à la fois un voyage dans le temps et une chronique du Paris des années 50. Patrick Rambaud parséme son récit d'anecdotes et de descriptions : les pavés ont remplacé le bitume, les rues sont encombrées de charrettes, d'étals de toutes sortes, plus de néons mais à la place des enseignes de magasins. L'histoire se lit vite, c'est parfois drôle, émouvant même. J'ai passé un bon moment avec cette lecture.

stars-10stars-4