couv46873242

LES BRUMES DE L'APPARENCE de Frédérique DEGHELT - 2014 - Editions ACTES SUD - 372 pages

Ce qu'en dit l'éditeur

Quand un notaire de province lui annonce qu’elle hérite d’une masure au milieu de nulle part dans l’isolement d’une forêt, décidée dans l’instant à s’en débarrasser, Gabrielle (parisienne, quarante ans) s’élance sur les routes de France pour rejoindre l’inattendu lieu-dit, signer sans état d’âme actes de propriété et autres mandats de mise en vente, agir avec rigueur et efficacité.
Un paysage, un enchevêtrement d’arbres et de ronces à l’abandon, où se trouve blottie depuis des décennies une maison dont une seule pièce demeure à l’abri du ciel, dix hectares alentour, traversés par le bruissement d’une rivière et d’une nature dévorante. Tel est le territoire que découvre Gabrielle, insensible à la beauté étrange, voire menaçante, des lieux, après des heures de route.
Contrainte de passer la nuit sur place, isolée, sans réseau téléphonique, Gabrielle s’endort sans avoir peur. Mais son sommeil est peuplé de rêves, d’odeurs de fleurs blanches et de présences.
Dans les jours qui suivent, toutes sortes de circonstances vont l’obliger à admettre ce qu’elle refuse de croire : certains lieux, certaines personnes peuvent entretenir avec l’au-delà une relation particulière. Gabrielle en fait désormais partie : elle se découvre médium.

************************

Les premières phrases

Peut-être qu'à un moment je me suis dit qu'il valait mieux oublier tout ça, ne jamais en parler à personne, continuer ma vie qui, somme toute, me plaisait bien. Peut-être qu'il est impossible d'oublier ce qu'on a vu quand on ouvre une porte sur l'inconnu et qu'on comprend que de l'autre côté il se passe quelque chose d'immense.

**************************

Gabrielle, quarantenaire parisienne pur jus mène une vie heureuse et épanouissante. Mariée à Stan un chirurgien esthétique, mère d'un ado calme et discret, elle a ouvert une agence d'organisation d'événements avec une amie. Sa mère est morte il y a quelques temps dans un accident de voiture et son père mène sa vie aux Etats Unis. Alors quand un notaire de province lui annonce qu'elle a hérité d'une propriété dans un village perdu, elle s'en étonne. Elle n'a jamais entendu parler de cette maison, ni de ce village. A sa connaissance, elle n'a plus aucune famille nulle part. Soucieuse de régler les choses au plus vite : signature chez le notaire et dans la foulée mise en vente du bien, elle prend rendez-vous avec un agent immobilier et se lance sur les routes. Arrivée sur place, elle va aller de surprises en surprises : son domaine s'étend sur plusieurs hectares et il n'y a pas une, mais deux maisons, ou plutôt deux ruines invendables en l'état. Elle découvre aussi qu'elle a une tante, la soeur de sa mère et que c'est d'elle que vient cet héritage. Un héritage empoisonné : son terrain est surnommé "la terre des Brumes" ou "la forêt des sorcières". Ce serait le berceau d'une lignée de sorciers guérisseurs dont elle serait la descendante et héritière de certains dons ....Pas d'hôtel dans ce trou et pire encore la personne qui devait la loger lui claque la porte au nez, pas de réseau non plus, elle est contrainte de passer la nuit sur place dans la seule pièce de la masure qui soit encore à peu près habitable. Et cette nuit va changer sa vie a jamais........

Gabrielle va petit à petit accepter de voir sa vie changer bien malgré elle. Au début elle va essayer de se raccrocher à son quotidien. mais à Paris elle n'a personne à qui se confier : si elle parle, on va la prendre pour une folle ! Heureusement, au village, elle peut compter sur Jean Pierre, l'agent immobilier, qui lui la comprend. Elle va être obligée de constater certains faits, certaines évidences auxquelles elle ne croyait pas jusqu'à lors et malgré elle, va prendre conscience qu'il existe une réalité qui jusqu'à maintenant lui échappait parcequ'elle était invisible. Elle va avancer pas à pas, à tâtons, parfois en reculant parce que tout cela la remplit de crainte, dans un monde inconnu qui va bientôt s'imposer à elle face à un quotidien superficiel et égocentrique. Celui-ci va bientôt s'effondrer la laissant seule et désarmée livrée à l'incompréhension de ses proches.

Les Brumes de l'apparence est le premier livre que je lis de cette auteure. Et quelle découverte ! J'ai littéralement dévoré ce roman. Je n'ai pu m'empêcher de ressentir une grande empathie pour Gabrielle et j'ai assisté avec beaucoup d'émotion à son voyage initiatique et à sa métamorphose. Frédérique DEGHELT a su rendre toutes les étapes de cette transformation grâce à sa plume à la fois sensible et très imagée. Elle nous pousse à nous interroger sur ce qui fait l'importance et le bien fondé de nos vies, à regarder au-delà des apparences.

En Bref

Un roman bouleversant, un vrai coup de coeur ! Il me tarde de découvrir les autres ouvrages de Frédérique DEGHELT.

 

stars-10stars-10

coup-de-coeur