couv30361307

JE L'AI FAIT POUR TOI de Laurent SCALESE - 22 Septembre 2016 - Editions BELFOND - 349 pages

Ce qu'en dit l'éditeur

Bienvenue à Lazillac-sur-Mer, dans l'univers du commandant Samuel Moss dont les armes sont le charme, la séduction et l'art du détail : rien ne lui échappe, que ce soit sur une scène de crime ou au quotidien.
Cette histoire débute quand la romancière à succès Jade Grivier est retrouvée morte chez elle, dans son bureau, suicidée. Après avoir inspecté les lieux, à sa façon, Samuel Moss conclut qu'il ne s'agit pas d'un suicide mais d'un homicide, dont il identifie immédiatement le coupable. Le plus compliqué, maintenant, pour Samuel Moss, est de comprendre comment le meurtrier a procédé et de prouver sa culpabilité, avec élégance bien sûr, et surtout sans salir ses nouvelles chaussures sur la plage de Lazillac...

**********************************

Les premières phrases

Morgane rouvrit le livre d'histoire avec un soupir de lassitude.

L'adolescente avait du mal à se concentrer sur les matières qui ne l'interessaient pas. Après avoir déjeuné en compagnie de Jade, sa belle-mère, elle était montée dans sa chambre, au premier étage de l'hôtel particulier, pour réviser.

*******************************

Pour une fois, nous avons affaire ici à un enquêteur qui n'a pas de problèmes d'alcool, pas de divorce difficile à digérer, pas d'enfants sur le point de tomber dans la délinquance. Non, à première vue l'inspecteur Samuel Moss est un homme plutôt ordinaire, plutôt bien dans sa peau. Séduisant, il plaît au femmes, même si parfois il est agaçant. Ses seuls travers, ce sont ses tocs : il ne supporte pas le désordre, au point de se mettre à quatre pattes devant une bibliothèque pour ranger les livres de poche par numéros, et cela même chez les suspects qu'il vient interroger. Un accroc dans votre veste ou un simple fil sur votre pantalon va le déranger tout pareil, et ne parlons même pas d'une rayure à peine visible sur le pare-choc de sa voiture. Mais c'est ce sens du détail qui fait de lui un enquêteur hors norme. Alors, quand il est appelé chez la romancière Jade Grivier qui vient de se suicider, il s'agit d' un simple constat pour les autres intervenants. Lui sait tout de suite qu'il s'agit d'un meurtre. Qui plus est, il sait tout de suite qui est le meurtrier. Ce n'est pas pour cela que le travail est plus facile, maintenant il faut trouver le mobile et les preuves, sans compter qu'il est le seul à rejeter l'idée que Jade Grivier s'est suicidée et que sa hiérarchie le presse de rendre ses conclusions. Il est temps pour lui de mettre en application les trois lois qu'il enseigne à ses élèves :

Les trois Lois de Samuel Moss

Première loi : Le crime parfait existe.

Deuxième loi : Le criminel parfait n'existe pas.

Troisième loi : L'enquêteur doit donc concentrer ses efforts non pas sur le crime mais sur le criminel.

Il n'y a pas beaucoup de personnages dans ce roman, donc peu de suspects. Et j'ai su qui était l'auteur du crime dès que Moss l'a su. Tout l'intérêt de ce roman réside donc dans la manière dont il va s'y prendre pour pour comprendre quel peut être le mobile et confondre le coupable qui est persuadé d'avoir commis le crime parfait. Un simple petit oubli va le trahir.

C'est le premier ouvrage que je lis de Laurent Scalese et j'ai été agréablement surprise. Son style est soigné, fluide, les dialogues souvent percutants (il n'est pas scénariste pour rien !). On est tour à tour amusé, intrigué, passionné par le récit. Les pages se tournent toutes seules. J'ai passé un vraiment bon moment avec ce personnage atypique, un peu Monk, un peu Colombo, mais qui reste cependant unique en son genre.

En bref

Un bon polar qui change un peu de tout ce que l'on peut lire en ce moment dans le genre policier.

 

stars-10stars-6

 

belfond