1253872-gf

TU NE TE SOUVIENDRAS PAS - Sébastien FITZEK - Traduction de Jean-Marie ARGELES - 2012 - Edition LE LIVRE DE POCHE - 408 pages

Quatrième de couverture

Célèbre avocat berlinois, Robert Stern a rendez-vous avec l'une de ses anciennes maîtresses dans une friche industrielle désaffectée. Elle vient accompagnée de Simon, 10 ans, qui s'accuse de sept meurtres… perpétrés quinze ans plus tôt ! Inconcevable. Et pourtant, sur les indications du garçon, Stern découvre un premier cadavre, celui d'un homme que Simon prétend avoir assassiné à coups de hache. Tout aussi incroyable, ce DVD que Stern reçoit le lendemain, une vidéo récente montrant, en pleine santé, son fils qu'il croyait mort. Hallucination ? Manipulation ? Délire paranoïaque ? Toutes les certitudes de Stern volent en éclats. Et cette voix qui lui demande : croyez-vous à la réincarnation.

********************************************

L'avocat Robert Stern est un homme dévasté depuis la mort de son bébé, Félix, décédé il y a une dixaine d'années, quelques jours après sa naissance. Mort subite du nourisson : lui a t-on dit alors. Ce drame a fait éclater son couple. Sa femme Sophie a réussi tant bien que mal à se reconstruire ; elle s'est remariée et a eu d'autres enfants. Robert, lui, reste inconsolable, aigri....Alors quand Carina son ancienne maitresse lui amène Simon, un petit garçon de dix ans, condamné par une maladie incurable, et qui s'accuse d'avoir perpétré plusieurs meurtres il y a une quinzaine d'années, l'avocat pense avoir affaire à un jeune dément.  Mais non, les indications de Simon le mène vraiment aux cadavres et il persiste à demander à Robert Stern d'être son avocat, de prouver avant sa mort que ce n'est pas lui le meurtrier. Malgré ses réticences, talonné par la police qui le soupçonne d'être l'assassin, accompagné de Carina et d'un ancien client patron de boites de nuit louches et qui autrefois a trempé dans le milieu du cinéma porno,  l'avocat se lance sur la piste balisée par les intuitions du garçon. Et ce n'est pas tout, ce serait trop simple...... un nouveau personnage s'invite dans la danse : "La Voix" qui par téléphone et DVD interposés annonce à Stern que son fils Félix est vivant.

La quatrième de couverture était alléchante ; j'avais lu THERAPIE du même auteur qui m'avait beaucoup plu.........C'est tout naturellement que j'ai eu envie de lire Tu ne te souviendras pas. Malheureusement j'ai été très déçue.....

Il y a beaucoup de choses dans ce livre : des cadavres vieux de plusieurs années, un enquêteur qui n'en est pas un accompagné d'un ancien malfrat, un psychiatre hypnotiseur, un enfant mort, un autre qui affirme être la réincarnation d'un meurtrier, des trafiquants d'enfants, des pédophiles, une "Voix" qui parait détenir un lourd secret ......en bref un mélange de réalité sordide et de surnaturel. Malgré la promesse d'une histoire originale, je me suis beaucoup ennuyée à la lecture de ce thriller : trop de personnages, trop d'informations, peu de suspense, un style lourd et presque indigeste (est-ce du à la traduction ?), beaucoup d'invraissemblances, une fin catapultée. En plus de cela, dès le début du livre, j'ai eu la nette impression que Sebastian Fitzek utilisait les mêmes ficelles que dans Thérapie, si bien que j'ai vite déjoué une partie de l'intrigue. Si les personnages de Simon et de Carina sont attachants, je n'ai pu éprouver aucune empathie envers Robert Stern que j'ai trouvé un peu fade.

Tout cela fait que si on entre rapidement dans l'action au début du livre, on décroche peu à peu de l'histoire, submergé par les événements prévisibles et les longueurs. La fin malheureusement ne rattrape pas le reste........

NOTE : 5.5/10