EN QUELQUES MOTS

Etant donné que je n'ai pas le temps de chroniquer toutes mes lectures, j'ai décidé de consacrer quand même quelques mots à celles qui jusque là étaient simplement mentionnées dans mes bilans mensuels. C'est pourquoi j'ai créé cette rubrique....

==================

couv68371801  LE PECHE DES ANGES de Charlotte LINK - Traduction de Corinne TRESCA - 2011 - Editions FRANCE LOISIRS - 368 pages

Ce qu'en dit l'éditeur

Max et Mario, frères à la beauté angélique, sont absolument identiques – seule Janet, leur mère, parvient à les distinguer. Quand l'un des deux, atteint de troubles psychiatriques, doit être interné, Janet prend une terrible décision afin de protéger sa famille... mais qui pourrait également la détruire.
Des années plus tard, lorsque Mario annonce qu'il part en vacances seul dans le sud de la France, Maximilian panique et décide de s'échapper de l'hôpital... Pourquoi cette soudaine décision ? Qu'arrivera-t-il une fois les deux frères réunis ?

Les premières phrases

Le patron lui expliqua fièrement que le Ringelstone Inn avait été construit en 1533, et qu'il avait été transformé en pub au XVIIème siècle. Depuis, presque rien n'avait changé. Le plafond, très bas, reposait sur de grosses poutres noircies par la suie, les murs enduits de chaux étaient percés de minuscules fenêtres dont les vitres en authentiques culs de bouteille étaient serties de plomb.

L'action s'étire sur une période de trois semaines environ, chaque chapitre consacré à une journée. Pendant que Janet est en Angleterre et renoue avec son passé, son mari doit faire face à un événement angoissant : leur fils Maximilien s'est échappé de l'hôpital psychiatrique où il était interné depuis plusieurs années et Mario son frère jumeau parti dans le midi de la France avec sa petite amie reste injoignable.

Charlotte Link joue sur le phénomène de la gémellité pour entrainer ses lecteurs dans un thriller psychologique sans grande originalité. Tout est convenu dans ce roman. Les personnages sont caricaturaux et souvent peu crédibles, il n'y a pas vraiment de suspense parcequ'on devine les dessous de l'affaire dès le début du récit . J'ai lu ce livre sans grand enthousiasme, seule la toute fin m'a surprise .

Note : 4,5/10

**************************