couv55115436

FAILLIR ETRE FLINGUE de Céline MINARD - 2013 - Editions RIVAGES - 336 pages

Ce qu'en dit l'éditeur

Western des origines, véritable épopée fondatrice, tantôt lyrique, dramatique ou burlesque, ce livre est d'abord une vibrante célébration des frontières mouvantes de l'imaginaire.

Un souffle parcourt l'espace inhospitalier des prairies vierges du Far-West, aux abords d'une ville naissante vers laquelle toutes les pistes convergent. C'est celui d'Eau-qui-court-sur-la plaine, une jeune Indienne dont le clan a été décimé, et qui, depuis, exerce ses talents de guérisseuse aussi bien au bénéfice des Blancs que des Indiens.
Elle rencontrera les frères McPherson, Jeff et Brad, traversant les grands espaces avec leur vieille mère mourante dans un chariot brinquebalant tiré par deux boeufs opiniâtres ; Xiao Niu, qui comprend le chant du coyote ; Gifford à demi enterré dans un nid de poussière ; Elie poursuivi par Bird Boisverd dont il a dérobé la monture ; Arcadia Craigs, la musicienne itinérante, qui s'est fait voler son archet par la bande de Quibble.
Et tant d'autres dont les destins singuliers se dévident en une fresque sauvage où le mythe de l'Ouest américain, revisité avec audace et brio, s'offre comme un espace de partage encore poreux, ouvert à tous les trafics, à tous les transits, à toutes les itinérances.

********************************

Les premières phrases

Le chariot n'en finissait plus d'avancer. La grand mère derrière criait de toutes ses forces contre la terre et les cahots, contre l'air qui remplissait encore ses poumons.

*************************

Le western n'est pas un genre littéraire (ni même cinématographique ) que j'apprécie en temps normal, mais Faillir être flingué est arrivé tout seul dans ma bibliothèque et vu les bonnes critiques que j'avais lues sur différents blogs, je n'ai pas hésité à tenter. Bien m'en a pris, autrement je serai passée à côté d'une véritable pépite.

C'est un bien étrange équipage que l'on découvre dans les premières pages de ce roman. Dans un chariot bâché parcourant les prairies américaines : deux frères, Brad et Jeffrey mènent leur attelage de boeufs ; à l'arrière, leur mère mourante et tantôt dans le chariot, tantôt à la traîne, une jeune fille un peu sauvage recueillie sur le bord du chemin. Chevauchant à côté, Josh, le fils de Brad. On comprend vite que ces personnages ont fui une vie où ils n'avaient rien pour en commencer une autre ou ils peuvent espérer posséder quelque chose. Leur chemin va croiser celui d'autres êtres comme eux, mais aussi des tribus indiennes qui vivent encore dans la région. Pour l'instant, tous ces pionniers ont un même but, arriver jusqu'à la petite ville qui est en train de se construire de bric et de broc au milieu des steppes. Et ils vont s'y rencontrer....

Il ne manque rien dans ce western : le saloon y a bien sûr une place importante, avec ses filles et ses cow boys qui jouent à tirer plus vite que leur ombre. La diligence est régulièrement attaquée, non pas par les indiens qui ont d'autres chats à fouetter, mais par de redoutables bandits. Il y a des vols de chevaux, des massacres entre indiens, des cranes scalpés, des oreilles coupées. Une chamane, seule rescapée de son peuple garde un oeil sur tout ce petit monde et soigne aussi bien hommes que bêtes. Toute une galerie de personnages hauts en couleur.

J'ai littéralement dévoré ce roman. Même si le début est un peu lent - il faut laisser le temps au lecteur de faire la connaissance des personnages, -  le rythme est soutenu et les mésaventures des personnages s'enchainent au gré de leur progression et de leurs rencontres. Tous les codes du western sont là. Mais attention, Faillir être flingué veut bien dire ce qu'il dit : tous les personnages risquent la mort à chaque instant, mais il n'y a  pas de viol, pas de mort violente, même s'il y a quelques oreilles coupés et quelques scalps exhibés avec fierté. Céline Minard revisite le western épique avec humour et poésie et éclaire le genre d'un feu nouveau. Un roman à la fois passionnant, hilarant et jubilatoire.

En bref

Une belle découverte. J'ai bien l'intention de lire d'autres ouvrages de Céline Minard.

stars-10stars-8