Trêve

LA TREVE de SaIdeh PAKRAVAN - Aout 2016 - Editions BELFOND - 428 pages

Ce qu'en dit l'éditeur

Plus aucun crime, plus de violence, plus de suicides, plus de crises cardiaques, de viols, de meurtres, d'accidents de voiture, d'agressions. Plus d'appels dans les commissariats, et les urgences des hôpitaux restent vides. La foule enthousiaste danse dans les rues, s'embrasse et scande : " Trêve éternelle ! " Pourtant, deux individus sont hantés par une question : la trêve va-t-elle durer, et si oui... jusqu'à quand ?
À travers le destin prodigieux de ses personnages, La Trêve nous fait vivre vingt-quatre heures aux États-Unis, dans la vie d'un pays transformé en... miracle ? conspiration mondiale ? terrain de jeu extraterrestre ?
Quelle que soit la réponse, Saïdeh Pakravan, l'auteur-monde, nous montre une réalité sans fard, peut-être éloignée de notre quotidien, mais qui est bel et bien la nôtre...

**********************************

Les premières phrases

Comme à chaque fois qu'il sombrait dans le sommeil, Simon Urqhart en fut tiré par un sursaut brutal - ce sursaut qui lui faisait redouter chaque nuit de se mettre au lit, ce sursaut qui l'arrachait d'un gouffre au fond de vase que son corps touchait à peine avant de remonter d'un bond pour exploser à la surface tel un lion de mer.

***********************

Imaginez qu'un beau matin en vous réveillant, vous appreniez que depuis minuit, il n'y a eu aucune mort violente ou naturelle, ni agression, ni accident de circulation ou domestique. Vous allumez la télé ou la radio, vous n'entendez parler que de ça, sur toutes les chaines par tous les intervenants, que ce soit des journalistes, des politiques ou des représentants religieux. La trêve, tout le monde n'a que ce mot à la bouche ! Tout le monde en parle mais personne ne connaît sa cause. Les gens sont dans la rue, se congratulent, s'embrassent, klaxonnent.

C'est ce qu'imagine l'auteure dans son dernier livre La Trêve. Les personnages principaux sont un inspecteur de police et une journaliste. De par leur fonction, ce sont eux qui sont le mieux placés pour être au courant de tout ce qui se passe. Au commissariat, les policiers sont désoeuvrés, bien sûr cela ne leur était jamais arrivé jusqu'à maintenant et l'inspecteur Simon Urqart a tout son temps pour renouer avec la journaliste dont il avait fait la connaissance quelques années auparavant.

De 0H à 0H05 le lendemain, chaque chapitre du livre est consacré a un moment que vivent ce jour là plusieurs personnes différentes, comme de petites anecdotes. A un moment de leur quotidien, tout bascule : l'homme violent ne bat pas son épouse et la laisse partir, la femme qui traque le meurtrier de sa famille depuis des mois renonce au dernier moment à le tuer, les cambrioleurs quittent la maison qu'ils s'apprétaient à dévaliser les mains vides. Quelques personnages réapparaissent à plusieurs reprises. En particulier Sam que Jennifer son amie quitte pour Kim son amant. Elle tente de fuir Sam, mais ce n'est pas si simple car celui-ci n'abandonne pas et fait suivre le couple par un détective. Comme quoi certains sont plus récalcitrants que d'autres face à l'esprit de paix et à la sérénité qui s'abat sur le pays ! Bien sûr les personnages se posent des questions : la trêve va t-elle durer ? si oui, combien de temps ? Qui est derrière tout cela ? Et pourquoi particulièrement aux Etats Unis ? Chacun apporte sa réponse qui entraine encore plus de questions : il n'y a plus de morts, mais il n'y a plus non plus de naissances. Les femmes enceintes vont bien devoir accoucher un jour ou l'autre !

Le lecteur, un peu laissé à lui même faute de pistes, ne peut pas s'empêcher de se poser lui aussi ces questions s'il se retrouvait dans cette situation, même si imaginer un tel événement n'est pas chose facile tellement on est habitué à voir la violence monter crescendo dans le monde. Comme les personnages du roman, chacun pourra apporter sa réponse - ou pas.

Je suis restée un peu déstabilisée par ce récit à cause du manque de rythme et de rebondissements et du peu d'épaisseur des  principaux intervenants : le policier et la journaliste, mais j'ai aimé la galerie des personnages très différents les uns des autres. Finalement le personnage principal de ce roman n'est autre que la trêve elle même.

En bref

Un roman atypique, bien écrit. J'ai passé un bon moment de lecture.

A paraitre le 25 Aout 2016

stars-10stars-3

 

belfond