CHANTS

LES CHANTS DE LA TERRE LOINTAINE de Arthur C. CLARKE - Traduction de France-Marie WATKINS - 2010 - Editions MILADY - 352 pages

Ce qu'en dit l'éditeur

La Terre se meurt et les derniers représentants de l'espèce humaine prennent place à bord du Magellan pour un voyage de plusieurs centaines d'années. Au cours d'une escale sur une planète-océan colonisée longtemps auparavant par des vaisseaux-semeurs, l'équipage du Magellan rencontre des humains pour qui la Terre n'est déjà plus qu'un lointain souvenir, une légende.

***********************

Les premières phrases

Avant même que le bateau franchisse le récif, Mirissa comprit que Brant était en colère. L'attitude tendue de son corps à la barre - le simple fait qu'il n'ait pas laissé le passage final aux mains expertes de Kumar - indiquait que quelque chose l'avait troublé.

Elle quitta l'ombre des palmiers et descendit lentement sur la plage, le sable mouillé alourdissant ses pas.

************************

La date de La mort de notre système solaire et donc de la Terre, ayant été déterminée par les scientifiques, les hommes ont décuplé leurs efforts pour construire des vaisseaux spatiaux capables de les transporter sur de nouvelles planètes. Au rythme de leur découvertes, pendant plusieurs centaines d'années, régulièrement des vaisseaux ont été envoyés dans l'espace pour tenter de sauver l'espèce humaine. Dans la plupart des cas, aucune nouvelles de ces expéditions ne sont parvenues jusqu'à la Terre. Le Magellan, parti quelques jours avant la date fatidique, transportant plusieurs millions d'humains en hibernation doit faire escale sur Thalassa pour réparer son bouclier thermique. Ses passagers découvrent alors que cette planète océan sur laquelle on avait envoyé des colons il y a plusieurs centaines d'années et dont personne n'avait plus de nouvelles depuis longtemps est toujours habitée.

C'est alors deux humanités qui se retrouvent face à face. Chacune ignore tout des intentions de l'autre. Les humains se demandent comment ils vont être reçus et les thalassans redoutent les intentions des passagers de ce vaisseau venu de très loin. C'est Moïse Kaldor, le diplomate, qui est chargé des premiers contacts avec les thalassans suivi prudemment par le capitaine Sirdar Bey et le pilote Loren Lorensson. Ils ont l'agréable surprise de découvrir un peuple heureux, dénué d'agressivité et de jalousie.

Des personnages assez attachants, une intrigue fluide, et même une petite histoire d'amour font de ce récit une lecture agréable. J'ai quand même été un peu déçue car j'aurai aimé un peu plus de précision sur ces voyages astraux ou sur la fin de notre monde. Apparemment ce n'est pas le sujet que l'auteur a voulu approfondir, il s'est consacré entièrement à la description de cette nouvelle civilisation que j'ai trouvée un peu "lisse".

En Bref

Un récit distrayant, qui se lit facilement, mais un peu simple à mon goût.

stars-10107563102

 

Challenge Les couleurs de l'été :

couleurs

 

 Challenge Petit Bac 2016 : Spectacle

Petit bac