oiseau

UN OISEAU BLANC DANS LE BLIZZARD de Laura KASISCHKE - Traduction de Anne WICKE - 2000 - Editions Christian BOURGEOIS - 321 pages

Ce qu'en dit l'éditeur

Par une froide journée de janvier une femme disparaît dans l'une de ces banlieues trop propres et trop calmes que le cinéma américain nous a révélées.
Katrina, sa fille unique, croit régler avec un soin méticuleux et lucide ses comptes avec l'image d'une mère destructrice détestée en secret. Mais alors pourquoi ces rêves obsédants qui hantent ses nuits ?

********************************

Les premières phrases

" J'ai seize ans lorsque ma mère se glisse hors de sa peau par un après-midi glacé de janvier - elle devient un être pur et désincarné, entouré d'atomes brillants comme de microcoscopiques éclats de diamant, accompagné peut être, par le tintement d'une cloche, ou par quelques notes claires de flûte dans le lointain - et disparaît. "

***************************

Katrina a seize ans et elle découvre les plaisirs de la sexualité avec Phil, son premier petit ami. C'est alors que sa mère disparaît sans laisser d'autre trace qu'un coup de fil à son époux : elle ne reviendra pas. Katrina déteste sa mère. Celle-ci est égoïste, castratrice. Katrina a grandi sans amour tant de la part de sa mère que de son père, un homme sans consistance qui se laisse complètement dominer par sa femme qui le rabaisse et l'humilie sans cesse. Après la disparition d'Eve, et pendant quatre années, Kat va essayer à travers ses souvenirs de comprendre qui était sa mère et pourquoi elle a disparu.

Quatre parties dans ce livre : chacune consacrée à une de ces années. Kat va y évoquer la vie de sa famille, les rapports houleux entre ses parents. La méchanceté de sa mère qui dit détester son mari et traite sa fille de "grosse" et ne lui porte aucune attention. Et cela depuis sa naissance sans doute puisqu'elle l'a appelée Kat simplement parcequ'elle voulait un chat. Elle raconte aussi sa liaison avec Phil et comment il s'est éloigné d'elle quand sa mère est partie. Elle fait régulièrement des rêves où elle voit sa mère disparaître ou se débattre dans la neige ou dans le froid. Elle consulte une psy sans en voir vraiment l'utilité puisqu'elle ne souffre pas du tout de l'absence de sa mère : ce serait plutôt un soulagement pour elle. Non, ce qui la tracasse, c'est le pourquoi et le comment, et ces rêves qui hantent ses nuits. Laura Kasischke sème des indices tout au long du récit, elle les dissimule parfois même dans une phrase qui parait anonyme. Comme si ils émanaient à peine de l'inconscient de Kat et qu'elle ne les remarquait pas tout de suite. Comme les pièces d'un puzzle qu'il lui faudra assembler pour découvrir la vérité.

  Un Oiseau blanc dans le blizzard est le premier livre que je lis de Laura Kasischke et je dois dire que c'est une petite déception - voire même une grosse - . J'ai eu un peu de mal avec la plume de l'auteure pourtant parfois poétique. Mais c'est lent....morne..... L'auteure fait alterner le passé et le présent parfois sans point de repère ce qui est assez déstabilisant. Les personnages ne sont pas sympathiques, l'ambiance est détestable, voire malsaine. On se sent enfermé dans les pensées de Kat. Rien à quoi se raccrocher....rien pour amener un peu de lumière ou d'optimisme dans ce récit déprimant.

Je me suis ennuyée presque tout du long et je n'ai persévéré dans ma lecture que parceque j'avais envie de connaitre le dénouement - et aussi parceque je déteste abandonner un livre : j'ai toujours l'impression que je vais rater quelque chose.

En bref

Malgré une belle écriture, ce roman ne m'a pas du tout accrochée. J'ai un autre ouvrage de Laura Kasischke dans ma PAL que je vais lire pour essayer de ne pas rester sur cette mauvaise impression.

"Elle avait choisi pour moi le prénom Katrina parcequ'elle voulait en fait m'appeler Kat. Elle voulait m'appeler Kat parceque j'allais être son petit chat. "Viens ici Kat. Ici, mon petit chat. Minou, minou, minou !" Elle m'appelait, et moi, je venais. Parfois, elle me caressait même la tête et me grattait derrière les oreilles"

stars-9stars-3-0stars-2-0

Challenge Petit Bac 2016 : couleur 2

Petit bac

Challenge Les Couleurs du Printemps

printemps