ombre

COMME TON OMBRE d'Elisabeth HAYNES - Traduction de Sylvie SCHNEITER -2011 - Editions LE LIVRE DE POCHE - 477 pages.

Ce qu'en dit l'éditeur

2003. Cathy, jeune femme extravertie, ne pense qu’à sortir et collectionner les amants. Lorsqu’elle rencontre le séduisant Lee, elle pense avoir trouvé l’homme parfait. Il est beau, intelligent, attentionné… Pourtant, Cathy ne parvient pas à être parfaitement sereine avec lui. Et lorsqu’elle parle de ses doutes à ses amies, toutes sous le charme, elle ne trouve aucun réconfort. 2007. Cathy a 28 ans mais en paraît 40. Paranoïaque, elle souffre de troubles obsessionnels compulsifs et refuse toute relation sociale, ne sortant plus que pour travailler. Toutefois, l’arrivée d’un nouveau voisin, avec qui elle lie connaissance, va l’amener à affronter ses angoisses ; c’est alors que l’ombre de Lee réapparaît dans sa vie.

********************************

Avant même les premières pages du livre, rien qu'à regarder l'illustration de la couverture avec cette porte aux trois verrous, on se sent déjà dans l'ambiance.....Quel danger menace l'occupant de ces lieux ? Les verrous sont ils là pour empêcher quelqu'un de sortir, ou au contraire pour se barricader à l'intérieur de l'appartement ?

Nous faisons la connaissance de Cathy, une jeune femme névrosée, perpétuellement terrorisée. Pour calmer ses angoisses elle a mis en place toute une série de rituels : tous les jours elle vérifie plusieurs fois les serrures, non seulement de son appartement mais aussi de son immeuble, la place des couverts dans les tiroirs de la cuisine, les rideaux. Elle y passe un temps fou et sort épuisée de ses vérifications. Elle ne fait ses courses que les jours pairs. A part les quelques discussions qu'elle a avec une collègue de travail elle n'a plus aucune vie sociale. Elle ne vit plus, le moindre bruit l'empêche de dormir.

Catherine, elle, est plutôt superficielle. C'est une jeune femme qui ne pense qu'à s'amuser. Elle aime sortir, séduire, multiplie les conquêtes et les aventures d'un soir. Lorsqu'elle rencontre le beau Lee, un homme qui parait avoir toutes les qualités, et qu'elle en tombe éperdument amoureuse, elle pense réellement qu'il peut être l'homme de sa vie. Toutes ses amies sont sous le charme et l'envient. Si bien que lorsqu'il lui montre son véritable visage, qu'elle commence à en avoir peur et que leur liaison vire au cauchemar, personne ne veut croire qu'il soit le monstre qu'elle décrit. Tout son entourage pense que c'est elle qui a un problème et elle se retrouve rapidement isolée face à son bourreau.

Elisabeth Haynes décrit avec un grand talent à la fois la manipulation qu'exerce Lee sur Catherine, sa lente descente aux enfers et la façon dont Cathy essaie de survivre au milieu de ses angoisses et de ses cauchemars. Elle réussit tellement bien à décrire la personnalité de ses personnages qu'on y croit complètement. L'emprise qu'exerce Lee sur Catherine agit même par moment sur le lecteur. A un certain moment, je me suis demandée - comme ses amies- si ce n'était pas la jeune femme qui était paranoïaque. Ce qui aurait expliqué l'état dans lequel on la retrouve quelques années après.

Les très courts chapitres et l'alternance passé/présent des récits de Catherine et de Cathy ainsi que le rythme de l'écriture entretiennent le suspens tout au long du récit, si bien qu'on a du mal à le lâcher. Chose très rare, j'ai ressenti de la peur à certains moments de ma lecture. La fin est à la hauteur du reste : glaçante !

En bref

Un excellent thriller psychologique. L'histoire est très crédible et fait froid dans le dos.

stars-10stars-9

 

Challenge ABC 2016 : Lettre H

abc2016