Forêt

LA FORET DES OMBRES de Franck THILLIEZ - 2006 - Editions POCKET - 365 pages

Ce qu'en dit l'éditeur

Paris, hiver 2006. Arthur Doffre, milliardaire énigmatique, est sur le point de réaliser un rêve vieux de vingt-cinq ans : ressusciter un tueur en série, le Bourreau 125, dans un livre. Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur d'un premier roman remarqué, a un mois pour écrire contre une forte somme d'argent. Reclus dans un chalet en pleine Forêt-Noire, accompagné de sa femme et de sa fille, de Doffre et de sa jeune compagne, David se met aussitôt au travail. Mais il est des fantômes que l'on ne doit pas rappeler, et la psychose saisit un à un tous les occupants de la ténébreuse demeure cernée par la neige...

*************************

Les premières phrases

"La femme fracassa le test de grossesse contre une poutre du grenier.

Résultat positif. Son monde s'écroulait.

Tête baissée, pieds nus, elle errait sur le plancher, s'écorchant les talons sur des échardes. Peu importait le sang. La douleur était ailleurs."

************************

David Miller, thanatopracteur, mais aussi auteur de thriller à ses heures perdues, reçoit une étrange proposition. Arthur Doffre un milliardaire paraplégique, obsédé par l'histoire et les crimes du Bourreau 125, lui propose de faire revivre dans un roman ce tueur en série mort depuis 27 ans. Le salaire est alléchant mais les conditions du vieil homme sont impératives. David a un mois entier - pas un jour de plus ni surtout de moins pour raconter les crimes du sérial killer à qui il devra donner le visage de Doffre. Pour pouvoir se mettre dans la peau de ce monstre qui s'attaquait à des familles entières, David devra accepter de passer ces quatre semaines dans un chalet isolé au coeur de la Forêt Noire, sans possibilité de communiquer avec l'extérieur. Bien sûr sa femme et sa petite fille peuvent l'accompagner.

Franck Thilliez a le talent pour décrire des situations et des lieux à l'atmosphère lourde et oppressante, et c'est bien ce qu'il instaure dans ce thriller. On se retrouve donc enfermés dans ce lieu inquiétant avec David et sa famille, Arthur Doffre et une jeune femme qu'il présente comme sa compagne mais qui a tout d'une escort-girl. Et comme David et son épouse Cathy -qui n'était pas très emballée par l'idée de ce séjour - on commence très vite à se poser des questions. Que signifient ces séries de chiffres mystérieux qui apparaissent ça et là, qui sont ces individus étranges qui rôdent autour de la maison, pourquoi les fenêtres n'ont-elles pas de volets ? La présence toute proche des lynx et l'épaisse couche de neige qui empêchent ceux qui ont envie de sortir prendre l'air accroissent le sentiment d'enfermement et la montée de l'angoisse. Dans ce huis-clos les émotions et les sentiments s'exacerbent, la psychose s'installe et les occupants du chalet se retrouvent face à leurs propres démons, les secrets les plus inavouables éclatent au grand jour.

Comme dans la plupart de ses livres l'auteur, fait intervenir certains éléments d'un domaine scientifique. Ici c'est l'étude de la décomposition des corps. En introduisant dans son intrigue ces éléments qui font partie de notre réalité, il donne encore plus de force et de réalisme à son récit. On s'identifie plus facilement aux personnages et leurs angoisses deviennent vite les nôtres.

Il n'y a pas de temps morts dans ce roman, la tension monte au fil des pages, les personnages sont bien construits, l'intrigue passionnante. Les chapitres courts et l'écriture fluide font qu'on a du mal à interrompre la lecture. Encore une fois, Franck Thilliez réussit à nous happer et à ne pas nous  lâcher avant la fin.

En bref

Un thriller très efficace, un des meilleurs que j'ai lu de cet auteur.

stars-10stars-7

Cette lecture entre dans le cadre du Challenge ABC 2016 : Lettre T

abc2016