ciel

LE PRISONNIER DU CIEL de Carlos RUIZ ZAFON - Traduction de François MASPERO - 2012 - Editions FRANCE LOISIRS - 357 pages

 

Ce qu'en dit l'éditeur

Barcelone, Noël 1957. À la librairie Sempere, un inquiétant personnage achète un exemplaire du Comte de Monte Cristo. Puis il l'offre à Fermín, accompagné d'une menaçante dédicace. La vie de Fermín vole alors en éclats. Qui est cet inconnu ? De quels abîmes du passé surgit-il ? Interrogé par Daniel, Fermín révèle ce qu'il a toujours caché.
La terrible prison de Montjuïc en 1939. Une poignée d'hommes condamnés à mourir lentement dans cette antichambre de l'enfer. Parmi eux Fermín et David Martín, l'auteur de La Ville des maudits. Une évasion prodigieuse et un objet volé...
Dix-huit ans plus tard, quelqu'un crie vengeance. Des mensonges enfouis refont surface, des ombres oubliées se mettent en mouvement, la peur et la haine rôdent.

***********************************

Les premières lignes

" Cette année là, à Noël, nous eûmes tous les jours des petits matins de plomb et de givre. La ville baignait dans une pénombre bleutée, et l'haleine des passants emmitouflés jusqu'aux oreilles dessinait des traînées de vapeur dans le froid. Ils étaient bien peu, ceux qui s'arrêtaient pour regarder la vitrine de Sempere & Fils, et moins nombreux encore ceux qui s'aventuraient à l'intérieur pour demander le livre perdu qu'ils avaient cherché toute leur vie et dont la vente aurait contribué à renflouer les finances précaires de la librairie. "

****************************

Après L'Ombre du Vent et Le Jeu de l'Ange, Le Prisonnier du Ciel est le troisième volet de la série "Le Cimetière des livres oubliés".

Nous sommes à Barcelone, un peu avant Noël 1957. Daniel est maintenant marié et père d'un petit garçon. Avec son père M. Sempere et leur ami Firmin Romero de Torres, il s'affaire à la librairie familiale. Il s'agit de rendre celle-ci attrayante et d'attirer le plus possible de clients. Les temps sont durs en cette période d'après guerre.....La monotonie de leur vie va être troublée par l'apparition au magasin d'un étrange individu. Celui-ci va acheter un exemplaire très rare du "Comte de Monte-Cristo", le livre le plus cher de la librairie et le laisser à l'intention de Fermin. avec la dédicace suivante : « Pour Fermin Romero de Torres, qui est revenu d’entre les morts et détient les clefs du futur ». Signé : 13. Daniel suit l'inconnu, essaie d'en savoir plus sur son compte. En vain ! Il va alors relater cette rencontre à Firmin, ce qui va mettre ce dernier dans tous ses états. Pressé de question,  Fermin va finir par lui raconter son histoire, et particulièrement celle de son séjour à la prison de Montjuïc, en 1939, là où étaient jetés les opposants au régime franquiste.

On retrouve donc dans ce troisième opus les personnages qui ont fait la force de L'ombre du Vent et Le Jeu de l'Ange : Les Sempere père et fils, mais surtout Fermin qui dans ce roman tient le premier rôle. Ce troisième volet est du reste l'occasion de lever le voile sur ce qu'a été la vie de Fermin avant sa rencontre avec Daniel et son père. On fait alors le va et vient entre deux époques : l'année 1939 et l'épisode de la prison et l'époque "actuelle", les années 1956/1957. On apprend qu'en 1939, au tout début de la seconde guerre mondiale, Fermin s'est fait arrêter et enfermer comme beaucoup d'autres opposants au régime de Franco à la citadelle de Montjuïc, prison de sinistre réputation située sur une hauteur qui domine Barcelone. Il occupera la cellule 13, voisine de celle de David Martin et de Sabastien Selgado, jusqu'à son évasion rocambolesque.

Comme à son habitude l'auteur plante le décor avec talent et nous plonge dans la Barcelone qu'il sait si bien évoquer. Cependant je suis un peu restée sur ma faim avec ce roman. Les personnages sont toujours aussi riches, l'histoire toujours aussi touchante et passionnante mais je n'ai pas retrouvé l'ambiance à la fois mystérieuse et gothique qui régnait dans les précédents. Et il ne faut pas s'attendre à en apprendre plus sur le Cimetière des Livres Oubliés. Il n'apparait que brièvement dans les dernières pages. Ce qui laisse espérer un quatrième tome ?

En bref

Un troisième ouvrage un peu en-dessous des deux précédents. Mais le plaisir de lire est toujours là et j'espère bien qu'il y aura une suite.

stars-10stars-5

 

Challenge ABC 2016 : Lettre R

abc2016