ANGES

LES ANGES DE NEW YORK de R.J ELLORY - Traduction de Fabrice POINTEAU - 2013 -Editions LE LIVRE DE POCHE - 668 pages

Ce qu'en dit l'éditeur

Malgré l’avis de sa hiérarchie, Frank Parish, inspecteur au NYPD, s'entête à enquêter sur le meurtre d'une adolescente, victime, pense-t-il, d’un tueur en série. Contraint de consulter une psychothérapeute après la mort de son partenaire, Frank va lui livrer l'histoire de son père, figure éminente des Anges de New York, ces flics d'élite qui, dans les années 1980, ont nettoyé Manhattan de la pègre et des gangs. Une histoire bien différente de la légende communément admise. À travers la police de New York, Ellory s'attaque de nouveau à la mythologie américaine. Avec ce récit d'une rare profondeur, il nous offre un thriller au suspense omniprésent et le portrait déchirant d'un homme en quête de justice et de rédemption.

**************************

Les premières phrases

"Lundi 1er septembre 2008

Trois comprimés de Vicodine, une demi-bouteille de Pepto-Bismol, tôt un matin glacial. Frank Parrish se tient au seuil de la salle de bains étroite d'un appartement délabré, sa chemise déboutonnée jusqu'à la taille, son oreillette défaite, et, dans ses chaussures, il ne porte pas de chaussettes. Il ne se rappelle pas où sont ses chaussettes. Il sait qu'elle sont couvertes du vomi d'un autre.

Il y a beaucoup de sang dans la baignoire devant lui , et dans ce sang pataugent deux personnes. Thomas Franklin Scott, assis là, jambes tendues, complétement défoncé, et sa cinglée de petite amie."

**************************

Franck Parish flic intègre mais miné par sa vie professionnelle se débat entre ses affaires non résolues, les rapports tendus qu'il entretient avec son ex-femme et ses deux enfants avec qui il tente désespérément de rétablir des liens, et le fantôme d'un père, flic lui aussi, corrompu jusqu'à l'os dont il n'arrive pas à se débarrasser. Pour parachever le tableau, son co-équipier s'est fait abattre récemment alors qu'ils étaient en intervention ensemble. Depuis il doit s'entretenir tous les jours avec la psy du NYPD et risque une mise à pied à tout moment. Pour surmonter tous ses problèmes, il boit, beaucoup. Malgré cela, il a gardé un certain idéal : celui de faire le plus de bien possible dans cette société qui le dégoûte. Lorsqu'une adolescente et son frère sont retrouvés morts le même jour, elle étranglée, lui tué par balle, il se lance avec fougue sur la trace du tueur et va bientôt soupçonner qu'il a affaire à un tueur en série. Pas de témoins, pas d'indice probants, les indics refusant de parler, Franck va avoir besoin de toutes ses qualités d'enquêteur pour débusquer le tueur. Une enquête qui va le mener dans l'univers sordide de la pédophilie.

J'avais lu il y a quelque temps le premier roman d'Ellory "Seul le Silence", un roman noir que j'avais énormément aimé parceque je trouvais qu'il apportait quelque chose de neuf dans ce domaine littéraire. Lorsque sur Livraddict, Lea Touch Book a proposé un challenge ELLORY, c'était l'occasion pour moi de continuer à découvrir cet auteur en lisant un des deux livres que j'avais déjà dans ma PAL, c'est à dire "Les Anges de New York". Je dois dire que cette lecture m'a un peu déçue parceque je m'attendais à un roman dans la veine de "Seul le Silence". "Les Anges de New York"  c'est un vrai polar, noir, avec un personnage principal torturé, un polar comme je les aime. Mais ce qui m'a gênée c'est qu'il y a deux histoires qui s'entrecoupent dans ce récit : celle du père de Franck que celui-ci évoque sur le divan de la psy, et l'enquête proprement dite. Certes le policier est obsédé par ce père révéré par tous comme un héros alors qu'il était profondément corrompu, et les entretiens qu'il a avec la psy à ce sujet permettent de mieux comprendre sa psychologie et son caractère, mais cela alourdit beaucoup l'ensemble. Avec cette construction, Ellory a peut être voulu accentuer le suspense, mais moi cela m'a un peu lassée. J'ai aussi trouvé qu'il y avait pas mal d'invraissemblances, certaines des découvertes du policier m'ont paru être dues plus à la chance qu'à la déduction.

Malgré cela et certaines longueurs et bien que l'identité du meurtrier nous soit livré un peu trop tôt et trop facilement il n'en reste pas moins que j'ai lu ce livre avec plaisir. La description de l'univers de la police de New York des années 70, corrompue à tous les niveaux et en mèche avec la mafia est intéressante et les personnages sont bien construits. Celui de Franck Parish, flic en quête de justice et de rédemption, est particulièrement attachant.

En Bref

Une petite déception qui ne m'empêchera pas de lire les autres ouvrages de cet auteur.

 

stars-10stars-3

 

Lu dans le cadre du challenge Ellory organisé par Lea TOUCH BOOK

challenge ellory 2

Et dans le challenge ABC 2015 : Lettre E

ABC2015