chambre des morts

LA CHAMBRE DES MORTS de Franck THILLIEZ - 2005 - Editions FRANCE LOISIRS 2012- 352 pages

Quatrième de couverture

En pleine nuit, au milieu de nulle part, un homme surgit et se fait renverser. A ses côtés, un sac rempli de billets. Voleur ? Trafiquant ? Peu importe. Deux millions d'euros, là, à portée de main. Aucun témoin. Que faire ? Appeler la police, ou disparaître avec l'argent ? Vigo et Sylvain jeunes informaticiens au chômage, ne tardent pas à se décider. Le lendemain, une fillette aveugle est retrouvée morte dans un entrepôt. Peu après, une autre est enlevée. Diabétique. Ses heures sont comptées. Et si le magot n'était autre que la rançon destinée à sauver la vie d'une gamine ?

*********************************************************

Sylvain et Vigo, deux jeunes informaticiens récemment licenciés pour raisons économiques veulent se venger. En pleine nuit, ils décident de taguer leur entreprise. Leur méfait accompli, une fois la peur de se faire prendre disparue et pour finir de se détendre, ils foncent à toute allure dans le champs d'éoliennes voisin à bord de leur 306, tous feux éteints. Ils heurtent un homme. Son cadavre git non loin de là, et à ses côté un sac contenant deux millions d'euros. Sylvain veut appeler la police ; Vigo l'en dissuade, celle-ci ferait le rapprochement entre leur présence dans le champs d'éoliennes et les tags. Et puis deux millions d'euros, pour de jeunes chômeurs, c'est trop tentant, et Sylvain capitule. Ils font disparaître le corps et cachent l'argent. Mais dans l'obscurité, ils n'ont pas vu que la Bête les observait. Et ce n'est que le début de leurs ennuis.....Le lendemain, la police est appelée sur place : on a retrouvé le corps d'une fillette dans un entrepôt tout près de là et bientôt une autre est enlevée.

Dans La Chambre des Morts, c'est Lucie Hennebelle l'enquêtrice. Le premier livre que j'ai lu de Franck THILLIEZ était La Mémoire fantôme où elle apparaissait déjà et je n'avais pas du tout aimé. J'avais trouvé l'histoire assez invraisemblable et j'avais préféré de beaucoup les enquêtes de Franck Sharko. Je peux le dire tout de suite, bien que ce ne soit pas le meilleur ouvrage de l'auteur, La Chambre des Morts m'a réconciliée avec Lucie Hennebelle. Jeune maman célibataire, celle-ci est fascinée par le mal, par la psychologie des tueurs en série ; elle se documente beaucoup sur ces sujets et aimerait être Profiler. Pour l'instant, elle essaie de concilier son travail et les nuits blanches qu'elle passe à s'occuper de ses jumelles. Bien qu'elle ne soit qu'une policière subalterne, elle se débrouille habilement pour avoir accès à l'enquête et se rend vite indispensable.

Comme d'habitude, Franck Thilliez nous plonge d'emblée dans l'horreur dès les premières phrases, sans violence, ni effusion de sang : "Depuis la nuit dernière, l'odeur avait encore empiré. L'infection ne se contentait plus d'imprégner les draps ou les taies d'oreiller, elle se diluait dans toute la chambre, tenace et nauséeuse. Une fois son tee-shirt ôté, la fillette  l'avait écrasé sur son nez avant  de nouer les extrémités autour de la tête." Il ne fait que suggérer et pourtant le lecteur est déjà accroché, et les pages tournent toutes seules. Le suspense est permanent, les détails glauques et parfois répugnants, mais en ouvrant un livre de Franck Thilliez, on sait à quoi on s'attend...Les personnages sont intéressants : Lucie, qu'on sait déjà qu'on la retrouvera dans d'autres enquêtes ainsi que son collègue Pierre. Vigo et Sylvain : deux caractères bien différents. Le premier : égoïste et machiavélique, le second un être faible et influençable qui a fait la grosse erreur de suivre Vigo. Enfin la Bête : on en sait un peu sur son passé mais j'ai regretté que l'auteur n'ait pas plus fouillé sa psychologie. Dans ce récit, Franck Thilliez nous emmène dans le domaine de la taxidermie et de l'anatomie, et comme d'habitude sa documentation est très riche. C'est surtout cela, plus que l'originalité des intrigues, qui le différencie des autres auteurs de thrillers.

En bref

Un bon thriller, glauque et effrayant à souhait. J'ai aimé cette lecture bien que ce ne soit pas celle que j'ai préférée de l'auteur.

 

stars-10stars-4

 

Cette lecture entre dans le cadre des challenges :

Petit Bac 2015 : Ligne "Mort"

Un mois une consigne : Lire un livre dont le prénom ou le nom de l'auteur commence par T

petit bacChallenge 1 mois