misericorde

MISERICORDE de Jussi ADLER OLSEN - Traduction de Monique CHRISTIANSEN - Editions LE LIVRE DE POCHE - 2011 - 526 pages

Quatrième de couverture

Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ? Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encre. Mais, faute d'indices, la police avait classé l'affaire. Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Mørck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d'origine syrienne. Pour eux, pas de cold case ... Couronné par les prix scandinaves les plus prestigieux, le thriller de Jussi Adler-Olsen, première enquête de l'inspecteur Mørck, est un véritable phénomène d'édition mondial.
 
************************************************
Récemment, alors qu'il pénétrait sur une scène de crime, le policier Carl Morck et ses deux acolytes ont été pris pour cible par un individu qu'ils n'avaient pas repéré. Si Carl s'en est sorti indemne physiquement, ce n'est pas le cas de ses deux collègues : l'un a été tué, l'autre est condamné à finir ses jours sur un lit d'hôpital, complétement paralysé. Après quelques jours d'arrêt de travail le policier se voir confier la tête d'un nouveau service : le département V, chargé des "Cold Case", c'est à dire des anciennes affaires qui n'ont pas été résolues jusqu'à maintenant. On lui assigne un bureau au sous-sol de l'immeuble de son ancien service. Ce n'est pas pour lui déplaire : complètement dépressif et démotivé depuis qu'il a perdu ses deux amis, peu apprécié de ses collègues, il voit là l'occasion d'en faire le moins possible. Pour l'aider, et surtout faire le ménage, son chef lui adjoint un émigré syrien : Assad, personnage énigmatique et improbable qui, lui, a bien l'intention de ne pas se cantonner au maniement du balai et de la serpillière et qui réussira petit à petit à sortir Carl de son apathie. Le premier dossier dont ils vont s'occuper est celui de la disparition de Merete Lynngaard, femme politique dont personne n'a de nouvelles depuis cinq ans.
                                           ....                                                                    
Cette première enquête de l'inspecteur Morck est rondement menée, très rythmée et pleine de rebondissements. Comme dans beaucoup de polars actuels, il y a deux histoires . On suit Merete Lynggaard depuis les quelques semaines qui ont précédé sa disparition dont on ne connaît pas la cause, cinq ans auparavant, et parallèlement l'enquête menée par Carl Morck et son adjoint. Bien sûr les deux se retrouverons à la fin du récit, je ne dirai pas dans quelles circonstances pour ne pas spoiler.
....
"Miséricorde" est un thriller assez classique, un polar nordique de plus pourrait-on dire, l'intrigue n'a rien d'original, mais l'auteur a su entretenir un vrai suspense par la manière dont il a construit le récit : l'alternance des chapitres concernant d'une part Merete et de l'autre la progression de l'enquête. Les personnages principaux sont particulièrement attachants et bien cernés : Carl policier bougon, irrascible et dépressif, Merete jeune femme pleine d'avenir victime d'un psychopathe, et le mystérieux Assaf sur lequel on ne saura rien de plus que ce qu'il voudra bien en dire. Les personnages secondaires eux aussi sont très présents surtout Oluf le frère de Merete et Morten le locataire de Carl. De plus, l'humour n'est pas absent de ce récit.
 ....
En bref
Du suspense, de l'humour, une enquête bien menée, des questions restées sans réponse : un bon thriller. Je lirai sûrement les suites de ce polar : Profanation et Délivrance.
****
Note : 8/10
                                                                 ****                                                                
Cette lecture entre dans le cadre de :
Challenge ABC 2015 : Lettre A
Petit bac 2015 : Catégorie : Titre en un seul mot
****

ABC2015           

petit bac