41DBhR3GLyL__

LE TAILLEUR DE PIERRE - Camilla LÄCKBERG - Traduction de Léna GRUMBACH et Catherine MARCUS - 2009 - Editions ACTES SUD - 477 pages

Quatrième de couverture

"La dernière nasse était particulièrement lourde et il cala son pied sur le plat-bord pour la dégager sans se déséquilibrer. Lentement il la sentit céder et il espérait ne pas l'avoir esquintée. Il jeta un coup d'oeil par-dessus bord mais ce qu'il vit n'était pas le casier. C'était une main blanche qui fendit la surface agitée de l'eau et sembla montrer le ciel l'espace d'un instant.
Son premier réflexe fut de lâcher la corde et de laisser cette chose disparaître dans les profondeurs..."
Un pêcheur de Fjällbacka trouve une petite fille noyée. Bientôt, on constate que Sara, sept ans. a de l'eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu'un l'a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille ?
Alors qu'Erica vient de mettre leur bébé au monde et qu'il est bouleversé d'être papa. Patrik Hedström mène l'enquête sur cette horrible affaire. Car sous les apparences tranquilles. Fjällbacka dissimule de sordides relations humaines - querelles de voisinage, conflits familiaux, pratiques pédophiles - dont les origines peuvent remonter jusqu'aux années 1920. Quant aux coupables, ils pour­raient même avoir quitté la ville depuis longtemps. Mais lui vouer une haine éternelle.

**************************************************

Le Tailleur de Pierre est le troisième tome de la Saga de Camilla Läckberg, la suite du Prédicateur que j'avais beaucoup aimé, et je m'y suis plongée avec délice.

Erica a accouché d'une petite fille, Maja, et reste à la maison pour s'en occuper,  déprimée et débordée par les horaires tyranniques du bébé qui refuse de s'endormir ailleurs que dans ses bras. C'est donc encore une fois Patrick Hedström qui va se charger de l'enquête : une fillette de sept ans Sara, vient d'être retrouvée noyée, prisonnière d'une nasse.  Les premières analyses montrent que ce n'est pas de l'eau de mer qu'elle a dans les poumons, mais de l'eau douce dans laquelle on peut même retrouver du shampoing et de la cendre.. Jusque là, rien de plus classique, il est évident que la petite a été tuée ailleurs que dans la mer. Mais de la cendre ? Pourquoi de la cendre ? D'où peut-elle bien venir ? C'est la question qu'on se pose tout au long de cette lecture....surtout que bientôt, un autre enfant est retrouvé -vivant celui-ci- avec la même cendre dans la bouche. Décidement la petite ville de Fjällbacka abrite de bien sinistres individus.....Et pendant que ses collaborateurs se la coulent douce : Gösta passe son temps à jouer sur son ordinateur, Mellberg est bien trop préoccupé par une mystérieuse lettre pour penser à autre chose et Ernst semble ne pas prendre son rôle du tout au sérieux, Patrick Hedström , heureusement bien secondé par Martin, se démène pour faire avancer l'enquête.

On le suit ainsi, découvrant au fil du récit toute une galerie de personnages qui cherchent tant bien que mal à cacher d'affreux secrets de famille. Surtout que fidèle à sa construction, l'auteure entame une deuxième histoire qui débute à Strömstadt en 1923, mettant en scène des personnages totalement différents. Comme dans Le Prédicateur, on sait qu'il y a un lien entre les deux histoires, mais lequel ? En tous cas ce procédé ajoute une dimension supplémentaire et un certain dynamisme au récit. On rebondit entre les succès de l'enquête et les fausses pistes,  et même si j'ai eu quelques soupçons sur certains personnages, je n'ai découvert l'entière vérité qu'à la fin du livre. De ces trois premiers opus, c'est celui que j'ai préféré. Les caractères des personnages principaux se précisent, l'intrigue est plus fouillée. J'apprécie tout particulièrement ce couple d'enquêteurs : Patrick et Erica qui sont des personnages de tous les jours, humains : ni alcooliques, ni psychologiquement perturbés. J'ai hâte de lire la suite de leurs enquêtes.

NOTE : 9/10    coup-de-coeur

 

 

 

Challenge : Un mot des titres : Le mot Pierre

Baby Challenge Policier : 7/20

Challenge ABC 2014 :      2/26