MYGALE de Thierry JONQUET - Folio policier 1995 - 153 pages

Quatrième de couverture :

Ève ? Qui est-elle ? Qui est Richard Lafargue, l'homme qui la promène à
son bras dans les soirées mondaines puis l'enferme à double tour dans
une chambre ? Pourquoi ce sourire subtil sur les lèvres de la jeune
femme et autant de rage si mal contenue sur les traits creusés de son
compagnon ? Pourquoi vivre ensemble si c'est pour se haïr avec tant de
passion ? Drôle de couple... Quel incompréhensible passé lie ces deux
êtres hors du commun qui se cachent la plupart du temps derrière les
murs de leur villa si tranquille ? Pourquoi les paroles si douces de The Man I love deviennent-elles entre eux l'expression radicale de la haine la plus absolue ?

J'ai lu ce livre dans le cadre du Challenge POLICIER  de Livraddict, encore une première lecture d'un auteur que je ne connaissais pas.

 Dès le début, on suit quatre personnages principaux : Richard Lafargue le brillant chirurgien, Eve sa femme avec qui il forme un couple apparement heureux mais qu'il enferme à double tour dans sa chambre et qu'il prostitue, Vincent un jeune homme et son ami Alex Barny le truand en cavale.

Bien sûr une question se pose immédiatement : Comment ces quatre personnages vont-ils se rencontrer ? qu'est-ce qui les lie entre eux ? Je n'en dirais pas plus sur le sujet de peur de dévoiler l'intrigue.

MYGALE est un roman qui ne m'a pas du tout plu : c'est un récit qui aborde des pulsions malsaines, empreint d'une grande violence physique et psychologique, dérangeant. Les personnages se croisent et s'entrecroisent, mêlant leurs destinées, gravitant tous autour de la Mygale qui tisse peu à peu sa toile. C'est un petit livre qui se lit pratiquement d'une traite Le style de l'auteur est sobre comme pour mieux faire ressortir l'essentiel et nous attacher au déroulement de l'intrigue ...implacable. 

Autre chose m'a dérangée dans le récit : A la page 80, on lit :  "(Les cygnes dormaient côte à côte), le cou replié sous l'aile, la femelle, gracile, douillettement blottie contre le corps plus imposant du mâle" phrase qui figure déjà à la page 2 : exactement la même, copiée/collée......

Bien que je n'ai pas aimé ce livre, il faut quand même reconnaitre que l'action est très bien menée et que la fin est surprenante, je ne m'attendais pas du tout à ce dénouement. Je lirai probablement un autre ouvrage de T. JONQUET pour compléter mon jugement.

MYGALE a été adapté au cinéma en 2011 par Pedro Almodovar sous le titre : LA PIEL QUE HABITO

NOTE : 5/10

Challenge GLOBE READERS  : 6/50

Baby Challenge POLICIER : 9/20 

http://4.bp.blogspot.com/-6GT3CqbAuT4/UUs-mlUHcRI/AAAAAAAAAHo/y6A22TIsm4k/s1600/Challenge+des+globe+readers.jpg

 

http://imageshack.us/a/img41/3175/policierbadge.pnghttp://imageshack.us/a/img41/3175/policierbadge.pnghttp://imageshack.us/a/img41/3175/policierbadge.png